Propriétés des sprites

 

L'exemple ci-dessous montre une partie des propriétés d'un sprite SD (accessible par clic gauche + CTRL sur un SD).

Les SD peuvent être déplacés par clic gauche + mouvement de la souris.

Il est possible de les redimensionner, inverser, tourner, changer de plan, etc.

L'onglet Phys permet d'activer/désactiver un ensemble d'effets prédéfinis (bascule, chute, glissade, particules, etc.). C'est aussi les phys qui gèrent les chemins (KP). Les chemins sont utiles pour créer des plateformes mobiles complexes ou pour animer un objet simplement.

Ici on voit la fenêtre des options de shaders. Les shaders sont tous stockés dans un dossier spécial du moteur et peuvent être librement modifiés par l'utilisateur. Les variables du shader sont ensuite modifiables depuis la fenêtre d'option des shaders. Pour obtenir la liste des variables le moteur de jeu analyse le fichier shader lors de son affectation au sprite. Les shaders de fragment et de vertices sont supportés. Les types de variables supportés sont : int, float, vec2, vec3 et vec4.

 

 editeur5

 

Autre exemple avec les particules. Il est possible de doter un objet d'un système de particules activable via l'éditeur ou via les scripts.

Un même SD peut tout à fait être doté d'un moteur de particules, d'un shader et d'un chemin.

 

editeur8